Association Sportive de Riespach

60éme

60ème Anniversaire de l'AS Riespach
À l’invitation d’Étienne Brand et de son équipe, la grande famille de l’AS Riespach s’est retrouvée, en ce début septembre, pour fêter les 60 ans du club. 


Diverses générations étaient réunies pour fêter le 60e anniversaire de l’AS Riespach : des membres actuels du club mais aussi d’anciens joueurs qui ont porté le maillot vert un temps durant les soixante années écoulées (l’un d’entre eux n’a pas hésité pas à faire le déplacement depuis Nice !) ; les dirigeants et les membres fondateurs, avec notamment Albert Dattler, premier vice-président du club, âgé de 95 ans, qui a tenu à tout prix à être présent ; des élus et des responsables sportifs…

Le président, Étienne Brand, a ouvert la séance protocolaire, en saluant et en remerciant toutes les personnes qui ont répondu à son invitation. Dans son allocution, il a retracé les temps forts de ces soixante années de vie du club, en insistant sur le fait que rien n’aurait été possible sans l’investissement de ses prédécesseurs, des membres des différents comités, des éducateurs, des bénévoles, des joueurs, tous maillons indispensables pour faire vivre et faire durer les structures associatives.

Étienne Brand a également mis l’accent sur les valeurs que l’on véhicule et que l’on défend au sein de l’association sportive de Riespach : l’éducation, le goût de l’effort, du partage, de la solidarité et de l’humilité…

Le président de l’association a remercié toutes les personnes qui ont œuvré pour le club, celles qu’on voit mais également celles qui travaillent dans l’ombre, n’oubliant pas les épouses et époux qui acceptent que leur conjoint s’investisse au sein de l’association. Il a aussi salué la municipalité pour son soutien toujours très précieux et les partenaires.

Grands moments d’émotion lorsqu’Étienne Brand a rendu hommage à son frère décédé, Maurice Brand, et un peu plus tard lorsqu’il a évoqué le soutien sans faille de son épouse. Le président a terminé son intervention en souhaitant un bel avenir à son club de cœur, l’AS Riespach.

« Il a du sang vert dans les veines ! »

Marie-Josée Muller, maire de Riespach, a souligné la chance qu’a sa commune d’avoir un tissu associatif très riche, dont l’AS Riespach fait partie. Et elle a salué non seulement le rôle que joue le club à travers ses activités sportives mais aussi son investissement, durant cinq week-ends, pour le très réputé carnaval. L’élue a elle aussi remercié très chaleureusement tous ceux qui se sont investis et qui s’investissent pour que vive l’association sportive locale.

Jean-Luc Reitzer, le député de la circonscription, a vu dans ce rassemblement du 60e anniversaire « un jour d’émotion, de reconnaissance du formidable travail réalisé », remerciant à son tour tous ceux qui ont œuvré pour l’AS Riespach.

Marc Hoog, vice-président du comité directeur du District Alsace, a évoqué tout spécialement l’investissement d’Étienne Brand pour son club. « Il a du sang vert dans les veines ! », a-t-il dit du « loup blanc du Sundgau », comme il s’est amusé à surnommer le passionné, « convaincu que la cause de l’AS Riespach est la meilleure, faisant que les relations avec les instances du football n’ont pas toujours été un fleuve tranquille, mais tout s’est toujours déroulé avec beaucoup de respect. »

Après cet hommage au président, Marc Hoog a tenu à mettre à l’honneur aussi tous les autres bénévoles qui font vivre le club (lire aussi en encadré). Ajoutant : « Ce n’est pas tous les cinq ou dix ans que les bénévoles doivent être mis à l’honneur mais c’est chaque année, chaque instant, parce que le bénévole n’a pas besoin de grand-chose, quelques infrastructures et de la reconnaissance. »

 


Diplômes et médailles

À la fin des différentes interventions, des personnes méritantes qui se sont investies pour le club ont été mises à l’honneur, recevant leur distinction.

● Diplôme d’honneur : Damien Petit, Hidir Kaya, Rodophe Dalleau, Cyril Schmitt.

● Breloque de bronze : Kévin Rey, Bruno Tigani, Joël Grienenberger.

● Breloque d’argent : Romuald Lutz, Arnaud Hell.

● Breloque de vermeil : Régis Schweitzer, Yannick Schweitzer.

● Breloque d’or : Jean Noël Brand, Jérémy Flak.

● Plaquette argent : Jean Luc Brand.

● Plaquette or : Étienne Brand.

 




L’homme est connu par tous dans le petit monde du football sundgauvien. Etienne Brand a commencé le foot à l’adolescence, et siège au comité de son club de toujours depuis ses 18 ans. L’année dernière, il a repris la présidence de l’AS Riespach, et le flambeau transmis par son fils Jean-Noël, désormais occupé auprès de la section jeunes.


L’équipe de la saison 1971, en haut de gauche à droite : Morand Obrist (président), Roland Jermann, Raymond Gabriel, Adrien Hell, Maurice Eggenspieler, Maurice Brand, Etienne Brand, Jean-Jacques Schmitt, . En bas de gauche à droite : Gilbert Jaegy , Adrien Brand, Roger Oser, Gérard Lutz, Gilbert Gaisser entraineur, Marcel Lutz, Clément Jermann.  Photo Archives

De la jeunesse

Les jeunes, justement, qui composent l’avenir du club, constituent une quarantaine de licenciés, des U9 aux U18, dont certaines équipes sont en entente avec Grentzingen et Oltingue. Du côté des seniors, là aussi une quarantaine de licenciés, pour deux équipes : la Une qui joue en District 2, et la Réserve en D6.

L’objectif visé par le président : « stabiliser le club, qui sort d’une période difficile avec deux relégations d’affilée et un maintien décroché de justesse l’an dernier ». Après un cycle aller complètement raté, l’équipe fanion avait finalement réussi à se maintenir. Depuis quelques semaines, Rémi Claude est devenu le nouvel entraîneur-joueur de l’équipe fanion à 28 ans seulement.

Mais même avec quarante joueurs pour deux équipes, il convient de faire preuve d’imagination pour aligner deux équipes chaque week-end. Le président se montre un peu déboussolé par le manque de passion dont font preuve certains joueurs de la génération actuelle. « Certains ont refusé de venir jouer à Riespach parce qu’ils ne veulent pas aider pendant le carnaval », soupire le dirigeant, qui pourtant en a vu d’autres !

Le plus beau billard du Sundgau

Le carnaval justement, c’est ce qui fait la particularité du club, qui jongle entre bals et ballons cinq semaines par an, à la fin de l’hiver. La grande cavalcade continue, elle, d’attirer des milliers de spectateurs, et constitue une entrée d’argent vitale pour l’association.

Le club se caractérise aussi par son terrain, sans doute le plus beau « billard » du Sundgau, entretenu avec soin par un bénévole infatigable, Jean-Luc Brand. D’autres bénévoles, dont Jean-Noël Brand, ont été mobilisés pour refaire à neuf le club-house, rénové aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur au cours de ces derniers mois.

Bref, toutes les conditions sont réunies pour réaliser une belle saison ! Mais avant cela, il s’agira de fêter comme il se doit les soixante ans d’une association qui fait la fierté du village !

-Samedi 31 août à 17 h, match des anciens contre une sélection de vétérans du secteur, suivi d’un apéritif et d’un repas.

-Dimanche 1er septembre à partir de 10 h, matchs de jeunes (U11, U9), cérémonie officielle à 11 h, repas (sur réservation au 06 36 68 93 47). L’après-midi, matchs de U13 et U18 (contre SR Colmar).




Cet article provient de Association Sportive de Riespach

L'URL de cet article est:
http://asriespach.fr/modules.php?name=Content&pid=369